Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

eZHumanCAPTCHACode reload
retour

Urbanisme

Urbanisme

L’urbanisme est une démarche d’architecture apparue dans les années 90, qui vise à mieux maîtriser un vaste système d’information (SI) en le décomposant en sous-systèmes indépendants, échangeant par des interfaces bien définies et stables.

L’objectif principal de l’urbanisme est donc de maîtriser la complexité et l’immensité, et de rendre possibles des refontes partielles, portant sur un sous-système à la fois.

En effet, les projets de refonte de grands systèmes d’information échouent, non pas parfois, mais le plus souvent. Simplement parce que ce sont des projets trop complexes et surtout trop longs. Pourtant, les grands SI ne peuvent pas rester, tels de grands dinosaures, à l’écart de l’évolution.

Certes, le rêve d’un architecte en systèmes d’information est toujours d’atteindre la parfaite homogénéité technologique, en même temps qu’une modélisation globale unifiée. Mais c’est un but impossible, auquel il vaut mieux renoncer.

L’urbanisme consiste en somme à prendre de la hauteur, et à délimiter des périmètres, des « quartiers », au sein desquels la complexité est maîtrisable, et pour lesquels on peut viser une certaine homogénéité locale.

Ce que l’on peut représenter comme suit :

image014

Ici, le système d’information monolithique, avec ses programmes et bases d’information entremêlés, interfacés de manière croisée, tel un plat de spaghettis. On ne peut refondre un programme ou changer la modélisation d’une base d’information sans des impacts nombreux, parfois mal définis, sur de multiples autres modules.

image016

Ici, le système d’information urbanisé : on y distingue des sous-systèmes indépendants, échangeant uniquement selon leurs interfaces.

Dans cette architecture, on peut envisager la refonte d’un sous-système que ce soit pour adopter de nouvelles technologies ou pour répondre à un besoin fonctionnel nouveau. Du moment que ses interfaces avec les autres sous-systèmes sont préservées, le périmètre de la refonte est maîtrisé.

Ce que l’on peut représenter comme suit, avec l’un des sous-systèmes refondus :

image018