Parler est un besoin. Écouter est un art. Goethe

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

eZHumanCAPTCHACode reload
retour

Cloud Computing / Virtualisation

Smile possède une solide expertise technique des solutions de Cloud

L'une des idées fortes qui se cache derrière la notion de Cloud Computing (informatique dans les nuages), est l'abstraction de la plateforme d'une application, à différents niveaux. Dans le domaine de la virtualisation, les solutions open source répondent à l'ensemble des besoins : scalabilité, sauvegarde, migration à chaud, gestion des ressources - en se basant sur les briques KVM, XEN, OpenVZ, construites sur des architectures de stockage à haute disponibilité. Smile assure également l'intégration de la solution clé en main Proxmox dont la modularité permet de s'adapter aux différentes tailles d'infrastructure.

Cloud

schema_cloud

Infrastructure as a Service (IaaS)

On parle d'IaaS lorsque l'on abstrait uniquement l'infrastructure physique d'une application. On conserve ainsi la notion de serveur, sur lequel une plateforme applicative (LAMP, ou encore J2EE) reste à installer.

Platform as a Service (PaaS)

On parle de PaaS lorsque l'on abstrait cette fois-ci la plateforme, c'est ce que font des services comme Microsoft Azure ou Google App Engine.

Software as a Service (SaaS)

Enfin, on parle de SaaS lorsqu'on abstrait tout, y compris l'application. Ce qui est ni plus ni moins que la fourniture "traditionnelle" de service payant via une application web. Les fers de lance de cette apporche sont par exemple SalesForce ou encore Google Apps.

État de l'art de la virtualisation

Il existe différentes techniques de virtualisation, citons par niveau d'abstraction croissant :

Isolation

L'isolation consiste à mettre en place, sur un même noyau de système d'exploitation, une séparation forte entre différents contextes logiciels. Il s'agit de la technique de virtualisation la plus "légère" qui existe.

Paravirtualisation

La paravirtualisation présente aux systèmes d'exploitation une machine générique spéciale, qui requiert donc des interfaces spéciales, intégrées aux systèmes invités sous la forme de drivers ou de modifications du noyau. Il s'agit d'un compromis entre un niveau d'abstraction élevé et un niveau de performance satisfaisant.

Virtualisation complète

Dans la virtualisation complète, l'hyperviseur intercepte de manière transparente tous les appels que le système d'exploitation peut faire aux ressources matérielles, et supporte donc des systèmes invités non-modifiés.

Partitionnement matériel

Le partitionnement matériel, enfin, est la technique historique utilisée sur les gros systèmes? Elle consiste à séparer les ressources matérielles au niveau de la carte mère de la machine. Cette technique est surtout répandue dans les serveurs hauts de gamme, par exemple les Logicial Domains de chez Sun.